Facts SRI

La production annuelle d’électricité à partir des nouvelles énergies renouvelables doit atteindre au moins 4.4 TWh d’ici à 2020 et au moins 11.4 TWh d’ici à 2035. Pour atteindre cet objectif, la Suisse a lancé en 2009 la « rétribution à pric coûtant du courant injecté (RPC) ». Le programme d’encouragement a été transféré au 1er janvier 2018 dans le système de rétribution de l’injection (SRI).

Les principaux chiffres et faits sur la RPC et le SRI:

  • Liste d'attente
    • Depuis le début de la RPC, le nombre d’inscriptions dépasse les attentes
    • Dès lors, il n’est pas possible de prendre en considération toutes les inscriptions dans un programme d'encouragement. Une liste d’attente a donc été créée
    • Afin de diminuer la liste d’attente qui s’allonge constamment, la rétribution unique (RU) a été instaurée en 2014 pour les installations photovoltaïques
    • L’effet de la RU sur la liste d'attente est nettement visible, mais celle-ci reste tout de même très longue
    • La diminution de la liste d’attente a lieu au moyen des contingents dits d’augmentation des capacités. Ceux-ci sont définis chaque année par l’OFEN sur la base des moyens à disposition
    	
    	
  • Installations dans le SRI

    Nombre d'installations

    • La grande majorité des installations dans la RPC sont des installations photovoltaïques
    • Les installations éoliennes sont le plus rarement représentées
    • Aucune installation de géothermie n'est rétribuée pour le moment

    Puissance installée

    La puissance est mesurée de la manière suivante:

    • Photovoltaïque: puissance crète nominale DC (kWc)
    • Autres technologies: puissance nominale du générateur

    Production annuelle

    • Les centrales hydroélectriques et de biomasse représentent la plus grande part de la production totale annuelle
  • Rétribution

    Rétribution totale

    • En 2016, une rétribution totale de plus de 500 millions de CHF a été distribuée par le système de rétribution de l’injection

    Efficacité de la rétribution

    • C’est la petite hydraulique qui présente le plus faible taux de rétribution moyen
    • L’énergie photovoltaïque s’est nettement améliorée en ce qui concerne l'efficacité de la promotion depuis le début de la RPC (taux de rétribution moyen)

    Fonds du supplément réseau

    • Le fonds du supplément réseau est approvisionné par un supplément sur les frais d'utilisation du réseau. Une partie de ce fonds est utilisée pour financer le SRI
    • En plus des fonds provenant du supplément réseau, le SRI est financé par les revenus provenant du prix du marché, pour les installations qui sont rétribuées selon le modèle du prix de marché de référence
    • Les taux de rétribution pour les installations dans le SRI sont donc rétribuées à la fois par le fonds du supplément réseau et le prix du marché

    Prix du marché

    • La part de financement provenant du supplément réseau dans la rétribution totale augmente continuellement, passant de 59% en 2009 à 80% en 2016. La raison en est la baisse continue des prix de marché de l'électricité, entrainant une baisse des revenus provenant du marché.